C’est en visioconférence que s’est tenu ce CDEN, co présidé par M. le Préfet et Mme la Présidente du Conseil départemental.

Un seul point à l’ordre du jour, la préparation de rentrée dans le premier degré qui a recueilli un vote majoritairement négatif. Au moment où le confinement et l’épidémie de covid-19 montrent les fragilités mais également la place primordiale de l’école confrontée aux inégalités sociales, scolaires et numériques, la majorité des membres du Cden ont sujet particulièrement inopportunes les fermetures de classes envisagées.

Ensuite il a été largement question des annonces de reprise des écoles, collèges et lycées que tout le monde avaient découvertes le matin même.

Une lettre ouverte signée par 8 organisations syndicales, associations de parents, d’élèves, d’usagers de l’école a été lue.

Là aussi une majorité des membres du Cden a exprimé ses inquiétudes et craintes. Parents d’élèves, collectivités locales, personnels ont exprimé leur priorité dans l’exigence de sécurité sanitaire pour tous, comme préalable à toute ouverture.

La déclaration de la FSU, ci-dessous :

Déclaration liminaire de la FSU66 au CDEN du 21 avril