Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie

Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie

2018-06-10T19:20:53+00:0010 juin 2018|Catégories : À LA UNE, DOSSIERS|Mots-clés : , |

CDCA : les moyens, une question incontournable !

La séance plénière du CDCA du 4 mai 2018 était la première depuis son installation, il y a un an. La sous-commission « Personnes âgées » dans laquelle je représente la FSU n’ayant été réunie qu’une seule fois pour élire son bureau mi-mars, on peut s’interroger (comme c’était déjà le cas pour le CODERPA) sur la volonté de faire vivre cette instance. La sous-commission « Personnes handicapées » installée depuis début janvier a, pour sa part, mis en place plusieurs commissions qui ont déjà été réunies. Au-delà de ces remarques que retenir d’une réunion dont les points essentiels de l’ordre du jour étaient le Schéma Départemental des Solidarités 2018-2021 et le Projet Régional de Santé Occitanie ?

Le Schéma Départemental des Solidarités 2018-2021

Pour les Pyrénées Orientales, c’est le renouvellement d’un schéma unique qui propose un volet transversal, un volet sectoriel par politique publique et un volet territorial prenant en compte les problématiques spécifiques de la population et du territoire. En France, seuls une dizaine de départements ont un schéma unique. Les élus du Conseil Départemental ont affiché leur volonté de « sanctuariser » les politiques de solidarités, malgré le contexte budgétaire d’austérité, pour continuer à accompagner au mieux les personnes âgées et handicapées, en favorisant le travail de lien et de coordination avec les différents partenaires, dans le cadre du schéma unique. Lors du débat un intervenant a souligné les freins que constituaient la raréfaction et la fermeture des services publics et revendiqué la préservation du lien social et de l’accès égalitaire à ces services, pour tous. Un autre a attiré l’attention sur le manque de personnel dans les EHPAD, notamment des aides-soignants, écrasés par les tâches du quotidien. Plus généralement la question des moyens financiers et des financeurs a été plusieurs fois posée. Un vrai enjeu pour le département et ses 470 000 habitants dont près de 20% (90000) vivent sous le seuil de pauvreté. Dans les PO, le seul budget des solidarités(320 millions €) absorbe à lui seul 50% de celui du Conseil Départemental (633 millions €). La cohérence du projet a été cependant majoritairement soulignée et le CDCA a émis un avis favorable (32 Pour, 1 Contre, 3 Abstentions).

Projet Régional de Santé, Occitanie

Pour cet autre point à l’ordre du jour, nous avons eu un droit à la présentation d’un représentant de l’ARS qui s’est gargarisé de mots « projet 2ème génération, innovation… », tout en faisant l’impasse sur le chiffrage des moyens à mettre en œuvre en vis-à-vis. Un discours creux, un manque de professionnels qualifiés pour les diagnostics que pointeront du doigt plusieurs représentants des professionnels et associations de handicapées. Un manque de visibilité et de lisibilité, un flou entretenu que ne manqueront pas de souligner les divers intervenants (élus politiques inclus) qui conduiront l’unanimité des membres du CDCA (moins l’abstention de la personne siégeant au titre de l’ARS) à formuler un avis défavorable (0 Pour, 31 Contre, 1 Abstention).

Encore une fois, et les syndicalistes ne sont pas les seuls à l’avoir pointé du doigt, la question des moyens ne peut être éludée pour bâtir une politique ambitieuse qui réponde aux besoins de la population âgée et/ou handicapée. La cohérence du schéma départemental ne devra pas faire l’impasse sur ce sujet sous peine de ressembler à la coquille vide du projet de l’ARS.

Michel FRANQUESA

 

  • CDCA : Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie
  • CODERPA : Comité Départemental des Retraités et Personnes Agées
  • ARS : Agence Régionale de Santé